Les séniors et l’homéopathie

les séniors et l'homéopatie

L’homéopathie, ou les soins par les plantes ont le vent en poupe en France. S’adressant aussi bien aux enfants, aux femmes enceintes, aux simples particuliers, mais aussi et surtout aux séniors, elle est prisée pour plusieurs raisons. En premier lieu, elle n’a pas d’effet secondaire. Elle est facile à prendre. Et elle s’adapte à tous les besoins.

L’homéopathie pour divorcer avec les laboratoires pharmaceutiques

Arrêter les traitements venant des laboratoires revêt un enjeu capital pour les séniors. Sur le magazine tendance  innovant et communicant, on peut lire qu’à cause de la fragilité de leur système immunitaire et de leur muscle, les pilules et leurs ingrédients chimiques peuvent provoquer plus de mal que de bien. Ces soins sont en effet réputés pour leur agressivité. Ce qui plait d’ailleurs aux jeunes patients, mais qui n’est pas indiqué pour les plus de 60 ans.
Néanmoins, à cause de la fatigue, de l’usure des os et de la perte de souplesse des muscles, les séniors doivent vivre avec plusieurs maux. Tel est le cas par exemple des jambes lourdes, des problèmes musculaires et de la fragilité des os. Pour chaque mal, les traitements homéopathiques ont une solution se présentant sous forme de gélule ou de thé. On parle de médecine douce parce que l’homéopathie ne présente aucun risque pour la santé et aucun effet secondaire. Néanmoins, il faut tout de même respecter la posologie des traitements et ne pas combiner deux médicaments à base de la même plante. Un surdosage peut tout de même avoir des effets négatifs sur la santé, et notamment sur le foie.

Homépathie : comment ça marche ?

L’homéopathie, selon les experts, fonctionne comme suit : utiliser les effets des plantes naturels pour booster les défenses naturelles du corps. Il ne s’agit pas d’introduire des substances qui combattent les douleurs et les maladies, mais d’aider l’organisme à s’en débarrasser d’eux-mêmes. Pour ce faire, la menthe, le thé, le romarin et bien d’autres encore ne suffisent pas. Il faut combiner les traitements avec un bon régime alimentaire.
Actuellement, selon Muck-in.fr et certains sites d’actualités, près de 70 % des Français témoignent de l’efficacité de la médecine douce. Ce peut être dans le soin des petits maux comme les migraines ou les douleurs articulaires. Mais les traitements homéopathiques peuvent également aider à prévenir les problèmes de cœur, les troubles digestifs, voire les cancers.

L’homéopathie pour retrouver un minimum de confort

À l’instar des traitements proposés par les grands laboratoires pharmaceutiques, l’homéopathie aide à retrouver un minimum de confort pour les séniors. Sur les pharmacies en ligne, les grandes marques proposent des traitements spécifiques pour chaque mal. Ce peut être pour lutter contre la bouffée de chaleur et les symptômes de la ménopause, ou encore pour soigner les allergies, voire pour traiter les jambes lourdes. Des recherches ont prouvé que les gélules à base de plante naturelle ont souvent des effets « veinotonique ». Ce qui aide justement à soulager les vaisseaux sanguins.
Du mal à trouver le sommeil ? Les thés sont des alternatives intéressantes. Savoureux, pratique, mais ne présentant pas des risques d’accoutumance, ces substances sont utilisées depuis de 2 siècles. Ce qui prouve d’ailleurs leur efficacité.
Un problème d’arthrite ou encore de rhumatisme ? Les baumes à base d’huiles essentielles sont des solutions efficaces et simples à utiliser.

Laisser un commentaire