Tout savoir sur le décalaminage moteur

Nettoyage FAP

De nos jours, les moteurs diesel et les moteurs à essence des voitures s’encrassent assez rapidement. Cette situation est souvent provoquée par l’utilisation de carburants de mauvaise qualité ou encore les arrêts trop fréquents lors des embouteillages. Des résidus charbonneux appelés calamines se forment alors sur les parois du moteur. Pour enlever ces résidus, il faut donc procéder à un décalaminage moteur.

Qu’est-ce que le décalaminage moteur ?

 

La calamine est l’ensemble des accumulations d’hydrocarbures imbrûlés sur les parois du moteur. Cela produit un encrassement et plusieurs problèmes de dysfonctionnement. Le décalaminage moteur est le procédé d’entretien et de nettoyage à appliquer pour ce type de problème moteur. Cette technique est réalisée aussi bien au niveau des vannes qu’au niveau des filtres et des composants du moteur.

Il est à souligner que la calamine ne peut pas être expulsée de manière naturelle de la voiture. Son accumulation sur les conduits peut alors entraîner certaines dégradations de pièces. Le décalaminage moteur consiste à injecter de l’hydrogène dans le moteur. Cela permet de brûler les accumulations de calamine afin qu’elles soient rejetées avec les gaz d’échappement.

Quels sont les avantages du décalaminage moteur ?

 

Le décalaminage moteur permet d’éliminer les traces de calamine très rapidement et efficacement. Il n’est pas nécessaire de réaliser un démontage du moteur pour remplacer les pièces endommagées. C’est donc aussi une alternative de traitement économique.

Le décalaminage moteur permet également d’améliorer la qualité du moteur. Il retrouve sa puissance d’origine et sa durée de vie est optimisée. L’amélioration du couple moteur permet aussi de bénéficier d’une meilleure expérience de conduite. Bien entendu, l’un des principaux atouts de cette démarche est que cela permet de diminuer les émissions de gaz polluants dans l’atmosphère.

Comment réussir un décalaminage moteur ?

 

La réalisation d’un décalaminage n’est pas une opération à prendre à la légère. Il est important de la confier à un véritable professionnel. Le choix du produit à utiliser est crucial. Aussi, il existe un moyen de traitement spécifique à appliquer en fonction du cas de figure. Bien entendu, l’opération commence par l’injection d’hydrogène par admission d’air dans le moteur une fois une température moyenne de 88°C atteinte.

L’hydrogène introduit dans le moteur brûle la calamine et la transforme en gaz brulés. Ces gaz sont ensuite évacués à travers le système d’échappement. Pour que le décalaminage soit réussi, il est important de bien choisir la quantité d’hydrogène et le temps de traitement. Il faut considérer pour cela la cylindrée du moteur. A noter que le moteur doit tourner durant toute la durée de l’opération.

 

Laisser un commentaire